Ce qui n'est pas une Utopie ce sont les images de mes Voyages, dans le vaste Monde
  • PETRA_JORDANIE_2010
  • Palmyre 2010
  • La Havane
  • ArtistePotierCuba
  • Palais des rats INDE
  • Tabac  Cuba
  • Baie de Santiago
  • Palmyre_soir
  • Palmyre Théatre2
Ce qui n'est pas une Utopie ce sont les images de mes Voyages, dans le vaste Monde
  • Palmyre_soir
  • ArtistePotierCuba
  • Baie de Santiago
  • La Havane
  • PETRA_JORDANIE_2010
  • Tabac  Cuba
  • Palais des rats INDE
  • Palmyre Théatre2
  • Palmyre 2010

Fil de navigation

Des experts prédisent que l'IA va dominer les humains dans moins de 50 ans
Selon une étude menée par les deux universités Harvard et Yale
Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
La question de l’IA qui va remplacer les employés humains est devenue l’un des sujets les plus chauds de l’actualité, et pour cause, les études continuent de faire l’éloge du potentiel de croissance et de richesse que présente l’IA en raison de l’augmentation de la productivité. En même temps, d’autres rapports mettent en garde contre les menaces de l’emploi et l’aggravation de l’inégalité des salaires entre les salariés qualifiés et ceux moins qualifiés.

En dépit de ces alertes, rien ne semble arrêter le progrès technologique. Selon une dernière étude publiée par les prestigieuses universités de Yale et d’Oxford, l’IA devrait dépasser les humains dans tous les domaines en moins de 50 ans. Pour arriver à cette prédiction, les deux universités se sont tournées vers des spécialistes de l’intelligence artificielle du monde entier. Ces derniers estiment que l’IA devrait nous dominer d’ici 2062, la probabilité de cette prédiction a été de 50 %. Néanmoins, il faudra attendre encore plus d’un siècle jusqu’à 2137 pour voir l’IA dominer toutes les activités humaines.

L’intelligence artificielle devrait maitriser beaucoup d’activités bien avant cette date. Dès 2024, les spécialistes s’attendent à ce que les machines deviennent meilleures que les humains dans la traduction des langues. De même, elles devront dominer des activités comme la rédaction de dissertations de lycée avant 2026, conduire un camion avant 2027 et remplacer les humains au commerce avant 2031. Les machines seront même aptes à écrire des livres best-sellers dès 2049 et à s’occuper de la chirurgie en 2053. En réalité, tous les jobs occupés par les humains seront automatisés dans les prochains 120 ans, ont dit les participants au sondage.

Le sondage de l’étude menée par les deux universités a été envoyé aux spécialistes de l’IA qui ont publié en 2015 des recherches dans l’une des deux grandes conférences de la discipline (la Conference on Neural Information Processing Systems et l’International Conference on Machine Learning). Au total, 352 chercheurs ont participé à l’étude.

Ces résultats ont « des conséquences sociales de grande portée », a dit Katja Grace de la Machine Intelligence Research Institute à Berkeley en Californie. Comment les enseignants vont-ils agir si l’on sait que les dissertations générées par ordinateur seront impossibles à distinguer des dissertations rédigées par les élèves, par exemple ?

Néanmoins, les humains seront toujours là pour gérer les problèmes qui suivront le déploiement de l’IA. Les spécialistes ont donné une probabilité de 5 % seulement de disparition de notre espèce, et ce malgré l’engouement des médias et le débat très tendu des dangers de l’IA.

L’intelligence artificielle a déjà dépassé les humains dans plusieurs tâches. Dernièrement, AlphaGo, l’IA conçue par DeepMind (une filiale de Google) a réussi à battre le meilleur joueur du monde du jeu de stratégie le plus complexe qui puisse exister, le jeu de Go. D’autres systèmes peuvent lire sur les lèvres mieux que les professionnels, et des systèmes peuvent même aider les enquêteurs à trier les données de police. Cependant, chaque système maitrise une tâche unique et est sans intérêt lorsqu’il s’agit de faire d’autres tâches, à moins qu’il soit entrainé.

« Il y a des preuves que les machines vont dominer l’intelligence humaine dans des tâches complexes, mais spécifiques », a dit Eleni Vasilaki de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni. Mais il n’y a pas beaucoup de preuves qu’une IA dotée de la même polyvalence que les humains va faire son apparition prochainement, dit-elle.

Les résultats de l’étude n’ont pas montré de relation entre l’âge des chercheurs et leurs prédictions, mais leur emplacement géographique a eu un impact sur leurs prédictions. Ainsi, les chercheurs en Asie ont avancé des dates bien plus proches que leurs pairs d’Amérique du Nord. 

Cette étude s’est concentrée sur les aspects cognitifs de l’intelligence qui correspondent à des tâches bien définies. « Mais des éléments de l’intelligence, comme l’intelligence émotionnelle, vont au-delà du cognitif », a dit Georgios Yannakakis, de l'Université de Malte. « Il serait intéressant de se demander quand l’IA va dépasser les humains qui critiquent les œuvres d’art ou les films. »
Nouveauté Joomla 3.7: Un nouveau champ de type quelconque par article