News Show Pro GK5

L'I.A en 2016

13-06-2018 Hits:205 HOMME et IA Super User - avatar Super User

Mes réflexions sur l'évolution de l'I .A aujourd'hui en 2016 L'intelligence artificielle appliquée au bridge, mon sujet de prédilection depuis 10 ans, me pose ces derniers mois des problèmes philosophiques, sur...

Read more

Transhumanisme Utopie ou Bluff délibéré

13-06-2018 Hits:190 HOMME et IA Super User - avatar Super User

Avec les possibilités technologiques actuelles, et surtout les futures, le tanshumanisme fait exploser les rêves sur l'homme du futur. L'homme amélioré  sera t-il un android ou se hissera t-il au rang...

Read more

L'HOMME NU

02-06-2018 Hits:212 HOMME et IA Super User - avatar Super User

Voici la présentation et quelques lignes sur la conclusion très pessimiste pour notre avenir extrait du livre "L'HOMME NU" que je viens de lire.                     

Read more

Langage Déclaratif

Utiliser un langage Procédural de type

Visual Basic ou un langage Déclaratif

comme Visual Prolog ?

 

Bien sur, malady tous ceux qui ont étudié ou développé dans des langages conventionnels et historiques comme Basic, patient Fortran, Pascal, C ou même à plus bas niveau en Assembleur ou directement en Code Machine, ne verront pas tout de suite l’intérêt du PROLOG et surtout l’évolution fondamentale de sa version moderne Orientée Objet le Visual Prolog 7.2 5 (V.I.P).

Ceux qui ont abordé des langages plus récents, tels que Ada, C++ et Visual Basic seront tout de suite convaincus de l’intérêt de l’orientation totalement objet de Visual Prolog 7.2 et de son I.D.E,l’atelier de développement « Visuel », qui est très proche des possibilités de Visual Studio pour les O.S  Windows de Microsoft.

Il reste à convaincre ces derniers, de l’intérêt d’un Langage Déclaratif Compilé qui sera appliqué aux enchères de Bridge et peut-être, plus tard, au jeu de la carte.

Eh bien, pour simplifier, la réponse tient en deux mots les Faits et les Règles, qui sont à la base d’un langage déclaratif, sont entièrement adaptés aux échanges d’informations des séquences d’enchères du bridge ; elles ont-elles aussi des caractéristiques FACTUELLES (des éléments déterministes) et des CONVENTIONS (les règles du système basées sur des statistiques), pour décrire les mains de Bridge entre  partenaires.

En conséquence un langage procédural sera mal adapté à une évolution par apprentissage qui peut remettre en cause l’articulation des procédures entre elles (ie : l’architecture du logiciel), alors qu’une nouvelle règle ou la modification de règles existantes seront très faciles  à introduire dans la Base de Données du Système Expert qui mémorise et utilise les Faits et les Règles, pour fournir la solution la plus efficace.

La recherche d’une ou de plusieurs solutions avec l’Intelligence Artificielle (I.A) s’appuie, historiquement depuis les années 1980, sur des langages déclaratifs tels que Lisp, Scheme ou Prolog qui étaient presque toujours Interprétés. Le Prolog historique a été conçu par des universitaires Français à partir d’une  théorie mathématique complexe qui ne se limite pas à des calculs linéaires simples comme la clause et de HORN utilisée dans le V.I.P.

Le lecteur curieux trouvera toutes les Publications et tous les documents des thèses du domaine sur le WEB, mais ce n’est pas là le propos de ce site qui se satisfera d’utiliser cette invention Française  qui n’a malheureusement pas débouchée sur des applications de masse ces 2 dernières decennies, mais qui sera certainement relancées dans le futur par les travaux des  Anglos Saxons qui ont structurés V.I.P.

G.R dit « MICROPERSO ».

Please publish modules in offcanvas position.